Et si vous viviez la vie que vous méritez ?

Cecile Ferrut photo profil

 

Bonjour,

 

Je suis Cécile Ferrut.

 

Entrepreneure depuis 2017, j’ai décidé de quitter le salariat pour vivre une vie totalement différente.

J’ai rejoint une société de marketing de réseau spécialisée dans les loisirs créatifs (ma passion) et j’ai monté ma propre entreprise en tant que Wedding planner.

 

J’ai commencé les premiers mois sur les chapeaux de roue. Mais au bout de quelques temps, j’ai vite déchanté.

L’entrepreunariat n’a rien à voir avec le salariat ! 

Malgré les formations, je n’arrivais pas à mettre en place de vraies stratégies. Je procrastinais. Aucun revenu ne rentrait et ma relation avec mon mari devenait conflictuelle.

Mon problème ?

Le mindset. J’avais un état d’esprit de salariée.

Mon parcours

J’ai un parcours plutôt banal et qui semblait tout tracé.

Un bac Littéraire option Arts Plastiques en poche, une Licence 3 en Histoire. J’ai suivi un cursus scolaire avec pour objectif de devenir Professeur des écoles.

Mon grand-père me disait toujours : « Cécile, trouve-toi un bon emploi dans la Fonction Publique et tu seras tranquille toute ta vie ! »

Je viens d’une famille de fonctionnaires. Mon père, ma mère et même mon mari ;p

J’ai suivi les conseils de mon grand-père. Je ne suis pas devenue instit mais agent administratif en mairie.

Jusqu’au déclic.

Le mien a été un concours administratif.

En préparant les oraux de ce concours, en réfléchissant à mon projet professionnel, je me suis rendue compte que je ne me projetais pas du tout dans ce milieu. J’avais envie et besoin d’autres choses.

Une idée que j’avais mise de côté depuis presque 9 ans est réapparue : devenir wedding planner.

La formation oui, mais...

Depuis cette décision, j’ai suivi plusieurs formations.

Une formation de wedding planner bien sur, mais aussi sur la confiance en soi, l’habillement et… l’entrepreunariat sur internet.

2e déclic.

J’ai découvert un monde parallèle. Des gens vivaient de leur activité sur Internet. Ils parlaient de liberté financière, de travailler d’où nous voulons, quand nous voulons, avec qui nous voulons.

Mon esprit et mon coeur ont pris un aller simple. Voilà où je voulais aller.

J’ai mis en place mes outils et j’ai posé ma démission.

Certains m’ont qualifiée de courageuse. Je pense que beaucoup m’ont prise pour une folle. Quitter un emploi de fonctionnaire pour l’inconnu ! 

Mais j’avais la foi. Et c’est ce qui fait que je suis toujours là aujourd’hui.

S’il y a bien une chose qu’on ne peut pas m’enlever, c’est ma persévérance

Comme dirait un de mes formateur et mentor :

 

L’important est de ne jamais s’arrêter !

 

Parce que j’y crois. J’y crois vraiment. Et je sais que je vais y arriver peu importe le temps que ça prendra.

Je me suis lancée dans l’entrepreunariat et j’ai intégré, en parallèle, une société de marketing de réseau.

Mon objectif : payer mon activité loisir. 

Petit objectif, petits résultats. Je m’en suis rendue compte il y a peu.

Avec l'entrepreunariat j'ai découvert le développement personnel

Comment s’améliorer ? Comment devenir une meilleure version de soi-même ? Et finalement, comment avoir un état d’esprit de gagnant ?

Je pouvais apprendre toutes les stratégies du monde, mon état d’esprit était en mode « médiocre », « petit ». Rien de grand ne pouvait en sortir.

Il m’a fallu presque 2 ans pour en prendre conscience et passer en mode « leader ».

Ces 2 dernières années ne sont pas un échec. Elles sont le chemin vers ma réussite.

Avançons ensemble

Seul on va vite, ensemble on va plus loin.

Je suis persuadée que tout le monde peut créer la vie sur-mesure dont il rêve, du moment qu’il s’en donne les moyens.

L’état d’esprit qui m’a fait défaut au début et aujourd’hui ma force.

Si j’ai réussi à passer de looser à leader, vous pouvez le faire aussi.

Et je serai ravie de faire ce bout de chemin avec vous.

Pour vous. Pour moi. Et la vie que nous méritons tous.

 

 

En savoir plus sur moi

Je suis mariée avec Cédric depuis août 2012. Nous avons fait un magnifique voyage de noces au Japon. Nous nous somme promis d’y retourner pour nos 10 ans de mariage.

Nous avons un fils, Virgile, né en décembre 2013. C’est mon petit lutin de Noël

Ma famille est mon socle, ma force. Tout ce que je fais, je le fais aussi pour eux.

J’aime :

Ma famille, créer (et en particulier le scrapbooking), parler entrepreunariat, Harry Potter, les groseilles, un bon thé, Noël, …

Je n’aime pas :

Les gens qui se plaignent, la violence, le café, l’odeur du tabac